Les travaux

Modalité de réalisation des travaux ?

SNCF Réseau est le maitre d’ouvrage pour la réalisation des travaux de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors.

Ces travaux vont durer 3 ans et sont réalisés principalement depuis les emprises ferroviaires. SNCF Réseau utilisera les voies pour acheminer le matériel tout au long de la ligne et pour pouvoir réaliser les travaux en réduisant la gêne aux riverains.

Ces travaux sont de natures très différentes : électrification, modification d’ouvrages d’arts, signalisation…

Actuellement, le parcours Le Havre-Serqueux-Gisors nécessite une manœuvre de "retournement" des trains en gare de Serqueux. Cette manœuvre représente une perte de temps importante pour le transport. En effet, lorsqu’un train arrive du Havre pour aller vers Paris, il entre en gare de Serqueux. La locomotive est décrochée pour être basculée de l’autre côté du train, représentant une perte de temps importante pour le transport.

La création d’un raccordement direct permettra de supprimer cette étape et donc de faciliter le trafic des trains.

Ces travaux seront réalisés sur une durée de 2 ans à compter de mi-2018.

raccordement sud

Le système actuel d’exploitation de la ligne dit « de cantonnement » n’autorise la circulation que d’un train sur la section entre Serqueux et Gisors. La mise en place d’un nouveau système de signalisation permettra d’accroître la capacité de la ligne en autorisant plusieurs trains à circuler simultanément dans chaque sens, facilitant l’exploitation de la ligne.

Le nouveau système de télécommunication (GSM-R) permettra quant à lui de renforcer la fiabilité et la sécurité des circulations.

Elle a pour but d’offrir plus de liberté aux entreprises ferroviaires dans la gestion de leurs trains et rendre véritablement équivalents les itinéraires par l’axe historique (Paris-Rouen-Le Havre) et par Serqueux-Gisors.

L’électrification de la ligne requiert la pose de poteaux caténaires tous les 50 mètres. 

Ces travaux se feront progressivement à partir de mi-2018 jusqu’en début d’année 2020.

La modernisation de la ligne inclut la suppression de 9 passages à niveau (PN) le long de la voie pour lesquels des aménagements alternatifs seront réalisés :

  • Trois passages à niveau bénéficieront d’aménagements de rétablissements routiers sécurisés : les PN n°60 (à Forges-les-Eaux), 41 et 42 (à Ferrières-en-Bray).
  • Quatre passages à niveau (PN n°40, 47, 49, 52) bénéficieront d’aménagements de voiries latérales et le pont des Mollettes à Haussez sera aménagé pour le PN 51.
  • Un passage à niveau, à Eragny-sur-Epte (PN n°26), sera remplacé par une passerelle piétonne.

Le projet comprend la fermeture des passages à niveau n°41 et 42 permettant les liaisons actuelles, à l’échelle locale, entre Ferrières-en-Bray et Gournay-en-Bray et, à une échelle plus large, entre la RN31 (Rouen-Beauvais) et le Nord du Département de l’Oise. Les flux empruntant les deux passages à niveau et ceux qui emprunteront les futurs rétablissements routiers sont interconnectés. Ainsi, les aménagements de rétablissement prennent en compte le fonctionnement global des flux routiers entre Gournay-en-Bray et Ferrières-en-Bray et représentent un ensemble cohérent et indissociable.

Ainsi, la RD930, coupée au droit du passage à niveau n°42, sera rétablie par la création d’un barreau routier situé au Nord du bourg de Ferrières-en-Bray. Il s’étendra de l’avenue de l’Europe à Gournay-en-Bray jusqu’à l’actuelle RD930 en sortie Nord-Est du bourg de Ferrières-en-Bray.

Un pont sera créé à proximité de l’actuel passage à niveau n°41. Enfin, un barreau routier sera créé au Sud de Ferrières-en-Bray pour relier la RN31 à la RD21.

L’ensemble de ces aménagements permet de conserver des points de franchissement adaptés et sécurisés de la voie ferrée pour les dessertes locales et pour les transits hors centre bourg. Ils participent à réduire la circulation des camions dans le centre de la commune.

Ces travaux débuteront en mai 2018 et s’achèveront par la fermeture des passages à niveau en 2020.

contournement

Des mesures de protection acoustique vont être mises en œuvre afin de protéger les habitations riveraines de la ligne ferroviaire. Elles sont de deux natures selon la densité des habitations à protéger.

Dans les secteurs les plus urbanisés, des écrans acoustiques vont être mis en place. Une démarche de consultation locale a été menée par SNCF Réseau, en 2016, pour faciliter leur intégration et préparer leur installation. SNCF Réseau a proposé aux riverains de choisir le type d’habillage des futurs écrans à partir de simulations acoustiques et visuelles, d’un système de vote en ligne et de réunions avec les riverains.

Dans les secteurs où les habitations sont plus isolées, des travaux de protection de façades seront réalisés.

Ces travaux seront réalisés de mi-2018 à mi-2020.

En gare de Gisors, des travaux d’amélioration de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite seront réalisés. Ils concernent principalement l’adaptation de la hauteur des quais à celle des trains de voyageurs et la création d’une passerelle permettant l’accès sécurisé aux différents quais.
En gares de Serqueux et de Gisors, des travaux techniques permettant le bon fonctionnement et la bonne exploitation de la ligne (postes d’aiguillages, génie électrique...) seront également réalisés.

Ces travaux seront réalisés de fin 2017 à mi-2020.

En plusieurs lieux, des aménagements d’ouvrages d’arts doivent être réalisés. Il s’agit de les mettre aux gabarits actuels ou d’en créer le cas échéant :

  • Les ponts routes (la route passe au-dessus de la voie ferrée) : 5 doivent être aménagés (Serqueux, Ferrières en Bray, Droittecourt, Bouchevilliiers, Herbage des falaises) et 1 créé (Forges les Eaux)
  • Un pont rail (la voie ferrée passe au-dessus de la route) doit être aménagé à Ferrières en Bray.

Ces travaux seront réalisés sur des durées d’environ 6 mois à 1 an.

Chiffres clés des travaux

Chiffres clés des travaux sur la ligne Serqueux-Gisors

Planning des travaux - Mise à jour avril 2018

Planning des travaux - Mise à jour avril 2018